Crises de dépersonnalisation

Troubles du comportement alimentaire, dépression, trouble de la personnalité limite, etc.
Dest_in
Messages : 980
Inscription : Lun 07 Oct 2013, 00h10
Localisation : Petite Sibérie

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Dest_in » Ven 17 Avr 2015, 20h57

Si je me souviens bien, la dépersonnalisation touche la personne, qui a la sensation parfois que son contrôle n'existe plus.
Déréalisation on est soi mais c'est le monde extérieur qui est étrange. :roll:

J'imagine que les impressions sont similaires mais que les réflexions sont différentes.
Tu as les deux?
Je suis né demain, aujourd'hui je vis, hier m'a tué - Parviz Owsia

Avatar de l’utilisateur
Ysilne
Administrateur
Messages : 6246
Inscription : Mer 19 Mai 2004, 04h26
Contact :

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Ysilne » Ven 17 Avr 2015, 22h58

Oui, ça me dit quelque chose parce que j'ai lu puis écrit un truc là dessus : http://www.automutilations.info/lautomu ... -ressenti/
Mais j'ai jamais vécu ça, je crois.
La douleur qui se tait n'en est que plus funeste.
RAC. Androm. III, 3.

Avatar de l’utilisateur
abcouxyz
Messages : 517
Inscription : Mar 14 Août 2012, 03h02
Localisation : IL

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar abcouxyz » Sam 18 Avr 2015, 14h05

D'après le dernier truc que ma psy a écrit à mon assistante sociale elle a mit les deux, dépersonalisation et dérealisation. Comment les 2 peuvent exister en moi et en même temps?
(J'ai pris mon âme et mon corps en otage.)

J'ai pris mon ombre par la main, je l'ai caché dans ces buissons avant de continuer mon chemin.

Avatar de l’utilisateur
Ysilne
Administrateur
Messages : 6246
Inscription : Mer 19 Mai 2004, 04h26
Contact :

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Ysilne » Sam 18 Avr 2015, 14h39

Mais tu en penses quoi, toi ? Tu te sens parfois en dehors du monde ? Déconnectée de ton corps ? Les deux ?
Je ne comprends pas comment ta psy peut le noter si ça ne te parle pas. :euh:
La douleur qui se tait n'en est que plus funeste.
RAC. Androm. III, 3.

Avatar de l’utilisateur
Naëlle
Messages : 276
Inscription : Dim 22 Déc 2013, 21h56

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Naëlle » Sam 18 Avr 2015, 17h47

Ma psy m'a parlé de déréalisation, pour ces moments où sous mon regard toutes les choses habituelles deviennent absurdes : je suis vide et le décor est absurde, les gens qui passent sont absurdes, et aussi les gens que je connais, les choses, ma présence... rien n'a de sens, tout est absurde, complètement déplacé. C'est pas évident à mettre en mots. Tu te demandes ce que tu fous là, en même temps tu te sens pas vraiment incluse dans le décor, tu te demandes ce que les autres foutent là, tu te demandes ce que le décor fout là. Dans les faits tout est aussi banal que d'habitude mais sous ton regard c'est soudain trop bizarre pour être réel. Rien n'a de sens, rien n'a de raison, tout pourrait aussi bien disparaître, ce serait sans doute moins angoissant...
Enfin en gros, c'est face à ça que ma psy a parlé de déréalisation.

La déréalisation et la dépersonnalisation sont deux choses différentes mais peuvent tout à fait coexister chez une même personne. Parfois des crises de l'une, d'autres fois des crises de l'autre...

Je rejoins le questionnement d'Ysilne... Tu en penses quoi ? Dans les descriptions de dépersonnalisation et de déréalisation, tu te reconnais ?

Morpheen2
Messages : 10
Inscription : Jeu 16 Avr 2015, 17h31

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Morpheen2 » Dim 19 Avr 2015, 17h16

Coucou toutes et tous,

Si je peux ose déposer mon bout de gras. Sans qu'il soit vraiment "par effet réactif lies aux pbs de santé'', virer les fusibles et déconnecte corps/esprits, parfois, non souvent, si musique... c'est ''abonnée absente" complétement. Un de mes syndromes dépressif (*delire perso :oops: * dallas multipass = dépressions a multicarte), est nomme 'dépression réactive' vu qu'elle est lie et pire 'se nourrit' de l’état de santé.

Ainsi savoir si je déconnecte normalement comme un fusible de sécurité, ou que ce soit lier a la dépression, reste encore a définir dans un futur proche (disons quand je rentrerais et irais au CMP (ça aussi c'est nouveau :wou: )). Donc affaire a suivre...

En attendant quand cela arrive, sans panique, j'ai associe cela comme un nuage se baladant....libre de tout (tsss de positivisme quand il s'y mets :-x ), par contre, parfois il y a des gros orages avec des nuages bien noire, et cela devient beaucoup moins bucolique comme trip :oops:

:chat:

Avatar de l’utilisateur
Songerie
Messages : 934
Inscription : Dim 01 Juil 2012, 08h18

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Songerie » Dim 19 Avr 2015, 17h40

J'ai rien comprit là ! :facepalm:
Chaque grain de lumière, Pour un grand rayon de soleil.

Quando mi dicono ... " non sei normale" mi guardo attorno ... ci penso... tiro un sospir di sollievo e rispondo... E meno male !

Morpheen2
Messages : 10
Inscription : Jeu 16 Avr 2015, 17h31

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Morpheen2 » Dim 19 Avr 2015, 22h08

Gneu :euh:

C'est l'image du tableau electrique et les fusibles qui t'ont egares ?? le jus ou infos passe plus :wou:

:chat:

Avatar de l’utilisateur
Songerie
Messages : 934
Inscription : Dim 01 Juil 2012, 08h18

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Songerie » Lun 20 Avr 2015, 08h03

C'est ma tête de radis creux, faut pas trop en demander!


Quand on se voit allongé, comme si l'on était dédoublé, les membres sans aucune sensation c'est la même chose ?
Chaque grain de lumière, Pour un grand rayon de soleil.

Quando mi dicono ... " non sei normale" mi guardo attorno ... ci penso... tiro un sospir di sollievo e rispondo... E meno male !

Dest_in
Messages : 980
Inscription : Lun 07 Oct 2013, 00h10
Localisation : Petite Sibérie

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Dest_in » Dim 02 Août 2015, 21h36

Ça recommence pas mal, cette sensation de ne pas être dans le vrai vrai. Un peu comme si a un moment ma tête avait préféré dans une autre réalité créé de toute pièce. Rien n'est vrai. Ni les gens. Ni les lieux, les événements. La réalité doit être pire. Ma tête toute engourdie, cotonneuse en fait. Cette réalité est ridicule, irréel. Je ne peux pas être dans le vrai. Donc ça doit être faux. Ma tête a décroché a un moment donné.

Et comment se prouver que c'est faux? Comment en être sûre?
Et si c'est le vrai vrai, je me dis qu'un jour je pourrai ripper définitivement. Ne plus y croire ou décrocher méchamment.

Je crois que je ne ressentais pas ça avant mes 14/15 ans. Après c'est flou.
Je ne suis sûre de rien. Même avant en fait.

C'est compliqué. Et en même temps faux
Je suis né demain, aujourd'hui je vis, hier m'a tué - Parviz Owsia

Avatar de l’utilisateur
Vi_la
Messages : 314
Inscription : Mer 23 Oct 2013, 22h59

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Vi_la » Lun 03 Août 2015, 20h15

C'est pas facile quand on est dedans de savoir le vrai et le faux, mais tu te souviens avoir vu ta vie en sachant qu'elle est vraie? Et tu te souviens avoir déjà dérapé et être revenue? Donc même si là tout de suite, tu as l'impression de ne pas savoir ce qui est réel, tu peux peut être t'accrocher au fait que bientôt, la crise passera, et qu'à ce moment là, tu reposeras les pieds à terre. (C'est facile à dire, je sais que c'est bien plus dur d'y croire)

Un exercice m'avait aidé à me recentrer sur moi une fois:
Tu vas chercher une liste de valeurs (morales) sur Google et tu les tries de celles qui te semble les plus importantes pour toi, aux moins importantes. Ça m'avait obligé à revenir à moi.
Je ne sais pas si ça t'aidera, mais dans le doute je partage :)

Courage!

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar MissyF » Lun 03 Août 2015, 20h39

J'aime beaucoup la question de savoir ce qui est faux ou vrai.

Je crois que tout ce que nous vivons est vrai. Parce que nous le vivons. Quand je déréalisais c'était vrai pour moi. Quand il pleuvait je voyais de l'eau couler sur les murs de mon appartement et j'ai vu le toit s'écrouler.
À cet instant là, c'était réel pour moi. Pour un autre c'est de l'ordre du délire.

Quand je me voyais au ralenti comme dans un film, que j'étais spectateur de moi-même, c'était vrai. J'étais devenu mon double.

Au jour d'aujourd'hui j'ai encore plein de délires. Mais je vis cela. c'est réel quelque part. NON?
Ou je em trompe.
Aujourd'hui construit demain.

Dest_in
Messages : 980
Inscription : Lun 07 Oct 2013, 00h10
Localisation : Petite Sibérie

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Dest_in » Lun 03 Août 2015, 21h46

mais tu te souviens avoir vu ta vie en sachant qu'elle est vraie? Et tu te souviens avoir déjà dérapé et être revenue?


:euh: je crois que je n'arrive pas à saisir le sens de tout ton message.
Me souvenir avoir vu ma vie en sachant qu'elle est vrai. Bah oui et non. Ça a très bien pu être vrai, comme faux, tout en croyant que c'était vrai (j'ai déjà dit que c'était dur à expliquer?)

Je vais prendre un exemple très simple (il ne faudra pas rire...). Quand j'étais petite je croyais en des choses, des choses juste invraisemblable. Mais je suis persuadée quelles sont vraies (du moins j'étais persuadée qu'elles l'étaient jusqu'à il y a peu, parce que c'est absurde.) donc je n'ai jamais raconté ces choses à personnes, parce que c'était des bêtises. Et que comme je ne me m'étais pas fait prendre, personnes ne devait savoir. Et je regardais ma sœur, et je me disais qu'elle savait. (Exemple : pendant longtemps j'ai été persuadée qu'avec elle on avait prit la voiture, et qu'on avait roulé sur 300 mètre le long de la rue! Elle s'occupait des pédales et moi du volant). C'est juste impossible on est d'accord, et pourtant pendant longtemps, ça a été une réalité! (Jusqu'à ce que j'ai 18/20ans quand même)
Et à l'inverse des choses pour lesquelles je ne suis pas sûre. Quand j'avais 7 ans à l'école, il y avait une jeune qui aidait la maîtresse. Et je me souviens juste qu'ensuite j'étais terrorisée dans les bras de ma cousine qui a 5 ans de plus que moi, parce que cette femme était tombée. Que les pompiers l'emmenait, de la cours de récré. Et il me semble qu'elle est tombée de la fenêtre. Je pense que c'est de la fenêtre, parce que les pompiers étaient à cet endroit. Et aujourd'hui, je me dis qu'on ne tombe pas de la fenêtre du premier par hasard. Et si elle était genre juste tombe dans la cours, je n'aurai pas ce souvenir, et ma cousine ne se serait pas occupé de moi (elle avait horreur des petits). Mais je ne peux pas le vérifier, et je ne sais plus si c'est vrai ou non.
Idem, quand j'avais 12 ans, on a eu une alerte à la bombe à l'école. On a due évacuer d'urgence et on nous a parquer à la cantine d'a côté. Je suis certaine que c'est vrai. Comment on vérifie? Je passe tous mes souvenirs à la moulinette et je demande aux gens?
Et c'est des trucs tellement gros, que je doute, et quand je doute ça n'aide pas à me dire que le passé est vrai. Parce que je n'en sais rien.

Idem pour la noyade de Romain. Je sais pourquoi, je sais où, je sais comment. Mais je n'y étais pas, et je sais que mes parents ne me l'ont pas expliqué. Alors j'ai du espionner. Mais j'ai peut être déformé, ou inventer.

Et vu que je n'en parle pas, jamais à personne, ça reste ma réalité, c'est donc peut de faux.

Idem, des fois j'étais tellement chargée, que je sais que j'ai fait des choses absurdes,,mais sont elles vraies?

En fait voilà, dans ma tête, c'est souvent le grand doute. Parce qu'il y a des choses qui ne s'expliquent pas. Des souvenirs qui doivent être faux, mais qui sont peut être vrai. Et du vrai que j'ignore. Donc pourquoi la maintenant ça serait vrai?

:well: je voulais faire simple, je crois que ça l'est moins. Et franchement, aller parler de ça à quelqu'un, je crois que je suis mal barrée.
Je suis né demain, aujourd'hui je vis, hier m'a tué - Parviz Owsia

Avatar de l’utilisateur
Songerie
Messages : 934
Inscription : Dim 01 Juil 2012, 08h18

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Songerie » Lun 03 Août 2015, 21h56

Moi qui ne comprends pas toujours tout oui il me semble que c'est simple....
Mais je me demande si c'est ça la dépersonnalisation ?
Chaque grain de lumière, Pour un grand rayon de soleil.

Quando mi dicono ... " non sei normale" mi guardo attorno ... ci penso... tiro un sospir di sollievo e rispondo... E meno male !

Dest_in
Messages : 980
Inscription : Lun 07 Oct 2013, 00h10
Localisation : Petite Sibérie

Re: Crises de dépersonnalisation

Messagepar Dest_in » Lun 03 Août 2015, 22h00

Non ça n'en est pas (il me semble) Mais ce genre de raisonnement m'amène régulièrement.

Quand je suis dedans, en gros c'est simple, (c'est comme ça pour moi différent pour d'autre) : je n'existe pas et je suis la marionnette de quelqu'un qui joue avec moi et qui écrit ma vie. Je n'ai donc de pouvoir sur rien, et donc tout m'est égale puisque je ne décide pas. C'est un peu résumé, mais c'est ce qui me paraît le plus simple.
Je suis né demain, aujourd'hui je vis, hier m'a tué - Parviz Owsia


Revenir vers « Troubles associés »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron