Amie qui se mutile...

Si l'un de vos proches s'automutile et que vous cherchez de l'aide pour vous ou pour lui, ou simplement à en parler, c'est ici.
Clalie
Messages : 7
Inscription : Mer 11 Avr 2018, 20h50

Amie qui se mutile...

Messagepar Clalie » Mer 11 Avr 2018, 21h13

Bonsoir,
Je me suis inscrite car une de mes amies se mutile. Tout à commencé en début d'année. Je venais de la connaître et me suis rendue compte qu'elle n'avait pas l'air bien. Elle pleurait souvent, était déprimée... Elle a finit par mieux me connaître et à se confier à moi. Elle m'a expliqué que ses parents se disputaient beaucoup, que sa mère lui disait qu'elle voulait se suicider, que elle disait à son père qu'il n'était plus son centre d'intérêt... Cela faisait 4 ans qu'elle ne supportait plus leurs disputes, et qu'elle partait s'enfermer dans sa chambre. Ses parents ne voyaient pas qu'elle était triste. Sa mère a tendance à beaucoup rejeter la faute sur elle alors qu'elle n'est pas responsable de leurs disputes. Et puis un lundi, elle a commencé à se faire ses trous dans ses doigts. Ils étaient tous ensanglantés mais cela la soulageait. Ensuite, elle a commencé à s'ouvrir les veines de son bras avec son compas. Avant, pendant les cours, mais maintenant chez elle. Je lui ai proposé d'en parler à une infirmière mais elle a peur que ses parents le sachent... Elle ne se confiait qu'à moi mais je ne pouvait pas faire grand chose... Elle avait finit par accepter de me montrer ses bras ( je ne la forçais pas ) et quand je les ai vus, ça ma fait un choc. Avec une autre de mes amies, on avait décider de quand même en parler à notre professeur principale. On lui a expliqué le problème en précisant qu'il ne fallait pas le dire à ses parents. Elle lui a parlé en disant "tu vas bien ", "tu n'as pas de problèmes", "tu te mutiles?"... Et puis elle a finit par dire que c'était 2 amies qui étions venues lui raconter qu'elle se mutilait. Elle est venue nous voir et à éclatée en sanglots. Je lui ai dit que je le faisait pour son bien. Elle a dit " si mes parents le savant je pourrais plus jamais rentrer chez moi". Pour me rattraper, je suis repartie voir ma professeur et ai insistée sur le fait qu'il ne fallait pas en parler à ses parents. Elle a accepté mais lui a pris RDV avec l'infirmière qui lui a demandé de lui montrer ses bras. Elle à commencé à mentir et à dire qu'elle était tombée, qu'elle était triste car elle s'inquiétait pour la santé de sa grand-mère... Du coup je ne sais plus quoi faire! Je suis très proche d'elle, on s'invite dés qu'on peut, je fais tout pour qu'elle oublie ses problèmes... A part rester là pour elle je ne vois pas trop quoi faire...
Voilà, merci d'avoir lu mon pavé, j'espère que vous aurez des solutions !

Revenir vers « Famille et amis »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron