Aider quelqu'un sans faire son coming out

Si l'un de vos proches s'automutile et que vous cherchez de l'aide pour vous ou pour lui, ou simplement à en parler, c'est ici.
Avatar de l’utilisateur
Gadriel
Messages : 159
Inscription : Ven 21 Jan 2005, 04h08

Aider quelqu'un sans faire son coming out

Messagepar Gadriel » Ven 25 Mars 2011, 15h17

Ahem :roll:


Mettons que vous seriez quelqu'un qui aide les gens deprimés ou ayant des problemes mentaux, mais dont la famille ne sait rien de tout ca. Et mettons que vous sachiez tres bien que votre frere est un cas psy, et que votre soeur fait probablement une deprime voire une depression...

Bref, aucune envie de faire mon coming out, niet, mais c'est assez dur de les aider sans au moins laisser entrevoir cette part de moi.

Des conseils? :?

Wou
Messages : 2133
Inscription : Sam 06 Nov 2004, 21h12
Localisation : Belgique

Re: Aider sa famille sans faire son coming out

Messagepar Wou » Ven 25 Mars 2011, 16h46

Une bonne bouteille de vodka :mrgreen:


Sinon plus sérieusement, ça dépend de tes relations avec eux et/ou de tes relations avec tes parents.

J'imagine qu'ils sont tous en France d'où une plus grande difficulté à communiquer.

Perso, je vote pour la vodka ou du moins passer un maximum de temps à communiquer en dehors de la maison (ma soeur et moi, on a notre bar préféré pour siroter notre coca-light et parler de tout ou rien).

Avatar de l’utilisateur
Gadriel
Messages : 159
Inscription : Ven 21 Jan 2005, 04h08

Re: Aider sa famille sans faire son coming out

Messagepar Gadriel » Ven 25 Mars 2011, 16h55

Ah ouais tiens, j'avais pas pensé a ca :roll: , ils sont pas non plus sur le meme continent que moi. Mais ca a la limite ca m'aide, je suis bien mieux a l'ecrit qu'a l'oral pour ces choses la.

(merci :-) )

Wou
Messages : 2133
Inscription : Sam 06 Nov 2004, 21h12
Localisation : Belgique

Re: Aider sa famille sans faire son coming out

Messagepar Wou » Ven 25 Mars 2011, 17h45

L'oral, c'est mieux, moins de réflexions :)

Rien de perpétuel, juste des pensées lancées au hasard, comme à la pèche...

Avatar de l’utilisateur
Selenite
Messages : 802
Inscription : Sam 12 Juin 2004, 10h40
Contact :

Re: Aider sa famille sans faire son coming out

Messagepar Selenite » Mer 30 Mars 2011, 17h32

Tu peux toujours essayer de les aider sans dire qui tu es vraiment.
Mais plutôt leur dire que tu as eu des amis qui ont vécu des choses difficiles donc que tu sais un peu ce que c'est, que tu comprends. Les pousser à en parler, voir même à se faire aider si nécessaire.

( ou sinon oui la vodka c'est pas mal, mais avec du jus d'orange alors !! )
"On aimerait tout oublier souvent
Et partir comme ça sans raison
Et tout laisser le pire le bon "

Avatar de l’utilisateur
olp
Ancien modérateur
Messages : 2171
Inscription : Mar 31 Oct 2006, 21h05
Localisation : Belgique

Re: Aider sa famille sans faire son coming out

Messagepar olp » Mer 30 Mars 2011, 20h45

Tes frères et soeurs n'ont pas la moindre idée du fait que tu as une certaine expérience en matière psy?

Wahw. Pour moi, c'ets difficile de leur demander de te faire confiance sans leur faire confiance. Sans faire un premier pas, dire que tu reconnais chez eux des choses qui signifient souvent que les gens ne sont pas très bien dans leur peau, et que tu as vécu des moments similaires.
Que tu voudrais faire quelque chose pour eux et qu'ils peuvent te faire confiance.

Pareil que Wou, pour moi, par contre: l'oral est mieux, moins de trace. Skype, téléphone?
"O douleur! ô douleur! le Temps mange la vie
Et l'obscur ennemi, qui nous ronge le coeur
Du sang que nous perdons croît et se fortifie"
Ch. BAUDELAIRE--Les fleurs du mal--l'Ennemi

Avatar de l’utilisateur
Gadriel
Messages : 159
Inscription : Ven 21 Jan 2005, 04h08

Re: Aider sa famille sans faire son coming out

Messagepar Gadriel » Mer 30 Mars 2011, 21h07

Bon, update: ma soeur fait pas une depression (elle aime juste se plaindre :roll: ). Par contre, mon frere (et surement ma mere tiens) sotn quand meme des cas psys.

Et heu, Olp, non, definitivement, pas de coming out. Et le coup du "j'ai un ami qui...", je pense qu'il se douterait :-P .

Bref, merci de vos reponses.
(je change le titre du post pour le faire plus large)

[spoiler=]
c'ets difficile de leur demander de te faire confiance sans leur faire confiance.

Ben quoi? J'ai toujours fait ca moi, y a un probleme? :roll: :oops:[/spoiler]

LOLA
Messages : 4
Inscription : Dim 22 Mai 2011, 15h30

Re: Aider quelqu'un sans faire son coming out

Messagepar LOLA » Dim 22 Mai 2011, 15h36

Bonjour,
j'ai une amie, qui se mutile, et je ne sais pas quoi faire, ni comment l'aider, je lui est proposé de voir quelqu'un, et elle refuse, et se renferme encore plus quand je lui en parle, et quand je fais comme si elle n'avait rien fait, elle déprime encore plus..
Aidez moi.

Avatar de l’utilisateur
Somnii
Messages : 21
Inscription : Dim 24 Avr 2011, 00h42

Re: Aider quelqu'un sans faire son coming out

Messagepar Somnii » Dim 22 Mai 2011, 16h46

Premièrement : c'est une très bonne chose de vouloir l'aider ! Deuxièmement : c'est extrêmement compliqué ... Dans le cas de l'AM, il n'y a pas que le problème de fond qui est là, il y a toujours l'AM en surface, symptôme du problème réel mais problème également ... J'espère que tu vois ce que je veux dire ! L'AM entraîne souvent un sentiment de honte. Quand on s'AM, on a à la fois peur des réactions des gens autour de nous s'ils l'apprennent, mais on s'attend également à une certaine réaction. Et au final, la réalité est souvent loin d'être celle que l'on a imaginée. Certains attendent juste qu'on ne leur en parle pas, d'autres préféreraient qu'on fasse tout pour eux, quitte à les prendre pour de vrais malades ... Ton amie semble être un peu entre ces deux réactions. Elle a peut-être l'impression que si tu faisais comme s'il ne s'était rien passé, c'est que ça n'avait déjà plus d'importance à tes yeux, que c'était "oublié" et que ça ne t'inquiétait pas plus... Mais si tu lui en parles, elle est probablement gênée car elle a honte, elle a peut-être peur que tu le dises à quelqu'un, ou alors elle a beaucoup de mal à t'expliquer ce qu'elle ressent au fond. On s'AM parfois pour se soulager car on n'arrive pas à exprimer la souffrance autrement.
Je te conseille d'essayer de trouver un juste milieu : lui montrer que tu es là pour elle, qu'elle peut te faire confiance, te parler dès qu'elle souhaite, et surtout que tu ne divulgueras pas cette information à d'autres (à part si tu la penses réellement en danger, là il ne faut pas hésiter, mais sinon, il ne faut pas au risque d'aggraver son mal-être). Voilà, laisse toujours la porte ouverte pour qu'elle s'exprime. Mais n'insiste pas si tu la vois mal à l'aise. Dis-lui que tu ne la juges pas surtout.

Bon courage à elle.
PS : elle ne veut peut-être voir personne, mais peut-être que lui parler de ce forum pourrait l'aider ? lui suggérer l'idée au moins
Tout tend à l'équilibre

LOLA
Messages : 4
Inscription : Dim 22 Mai 2011, 15h30

Re: Aider quelqu'un sans faire son coming out

Messagepar LOLA » Dim 22 Mai 2011, 16h53

Merci beaucoup a toi Somnii, je pense que je vais suivre tes conseils, et surtout être plus que présente pour elle, sans la forcé a me parler.
Oui, je pense que venir sur ce site, l'aiderais beaucoup, car de un, c'est anonymement, et de deux, elle serait en présence de gens qui eux aussi, on fait cette erreurs.


Revenir vers « Famille et amis »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron