Paralysie du sommeil

Ici vous pouvez discuter de tout ce qui concerne directement l'automutilation, mais aussi de ce qui n'a pas sa place ailleurs.
Répondre
Avatar du membre
SR-o
Messages : 589
Enregistré le : ven. 29 févr. 2008, 21h14
Localisation : Rhône

Paralysie du sommeil

Message par SR-o »

Je voulais savoir si comme moi certain sont confrontés a la Paralysie du sommeil, beaucoup de gens ne savent pas ce que c'est alors allez voir ici

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paralysie_du_sommeil

Je fait le plus souvent ça quand je suis très stressé ou déprimé

Tout le monde n'a pas les même symptomes, moi c'est :

* Peur (tout le temps)
* Sensation de « présence » (de temps en temps)
* Sensation de pression ou d'écrasement (tout le temps)
* Sentiment de danger ou de mort imminente (tout le temps)
* Hallucinations auditives (respirations, bruits de pas, voix indistinctes, palpitations, grognements, bourdonnement) (de temps en temps)
* Hallucinations visuelles (silhouettes ou ombres marchant autour du sujet) (rarement)
* Sensation de flottement (parfois liée à des expériences de mort imminente)(souvent)
* Hallucinations tactiles (par exemple, contacts ou saisie par une main)(rarement)
* Hallucinations agréables (la présence a alors un caractère protecteur et rassurant)(jamais)
* Sensation de chute(souvent)
* Vibrations(1 fois)
* Interaction sexuelle(jamais)

Chez moi ça se poursuit ensuite par des cauchemars quand je me re couche. Et les cauchemars sont souvent très éprouvant et marquant (d'ailleurs je peu pas en parler ici car sa serais forcément censuré)
suicide.fr.nf
Le pire c'est que je sais que je mourrai triste...

Image
Avatar du membre
SarahLgt
Messages : 4
Enregistré le : ven. 29 nov. 2013, 21h32

Re: Paralysie du sommeil

Message par SarahLgt »

Ca m'arrive aussi. Plus rarement, mais ca m'arrive. Cette sensation de terreur, quand tu ne peux plus bouger et que tu est face a ton cauchemar.. Courage :)
Avatar du membre
Morpheen
Messages : 295
Enregistré le : mer. 06 nov. 2013, 23h39

Re: Paralysie du sommeil

Message par Morpheen »

DSO desole la croix de suppression de message s'affiche pas
Avatar du membre
SR-o
Messages : 589
Enregistré le : ven. 29 févr. 2008, 21h14
Localisation : Rhône

Re: Paralysie du sommeil

Message par SR-o »

Bonjour à tous,

Ça m'arrive encore de temps en temps. Tout comme les cauchemars avec paralysie. Ma copine à vécu ça à coté de moi.

Dans le cauchemars je me trouvais en lévitation allongé sur le dos et paralysé, apparemment je me suis mis à trembler de tout mon corps, elle a fini par essayer de me réveiller, j'étais dans un état assez étrange après, le cœur qui battait à fond, tremblement, sueur froide. C'est la première fois que c'était aussi intense.
Quelques jours après cela m'a repris, mais ma copine m'a réveillé au moment ou je commençais à trembler.
Cela est surement du au stress et au manque de sommeil, va falloir que je change de boulo, car c'est ça qui me ronge, mais je suis en pleine thèse alors encore 1 ans et demi à supporter une chef PerversNarcissique...
suicide.fr.nf
Le pire c'est que je sais que je mourrai triste...

Image
Avatar du membre
SR-o
Messages : 589
Enregistré le : ven. 29 févr. 2008, 21h14
Localisation : Rhône

Re: Paralysie du sommeil

Message par SR-o »

Bon, j'arrive ici comme un fantôme poursuivi par ses vieux démons... J'ai réussi à en chasser certains, mais d'autres reviennent en ce moment. J'avais trouvé un équilibre, mais la je suis en plein burnout.


Concernant les paralysies du sommeil, j'ai trouvé la cause et depuis je n'en ai plus. Et c'était...inattendu !

Je me suis découvert intolérant au lait il y a quelques années. C'était la consommation de lait et de fromage qui explosait mon organisme et mon corps réagissait la nuit en paralysies nocturnes.
Depuis que j'ai tout stoppé, plus aucune paralysie !
suicide.fr.nf
Le pire c'est que je sais que je mourrai triste...

Image
Avatar du membre
Ysilne
Administrateur
Messages : 6296
Enregistré le : mer. 19 mai 2004, 04h26
Contact :

Re: Paralysie du sommeil

Message par Ysilne »

Contente que tu aies pu trouver la cause après tout ce temps.
J'ai rencontré quelqu'un qui avait un problème de narcolepsie aggravé par le lactose, donc ça ne me surprend plus tellement.
La douleur qui se tait n'en est que plus funeste.
RAC. Androm. III, 3.
Répondre