J'ai replongé...

Ici vous pouvez discuter de tout ce qui concerne directement l'automutilation, mais aussi de ce qui n'a pas sa place ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
Meghan
Messages : 6
Inscription : Dim 02 Nov 2014, 15h28

J'ai replongé...

Messagepar Meghan » Dim 02 Nov 2014, 16h06

Coucou,
Je suis nouvelle sur le forum, je vais pas trop en dire sur moi de peur que quelqu'un que je connaît tombe dessus :? ...
Voilà, j'ai bientôt 18 ans et depuis mes 5 ans (à la naissance de ma sœur) ma vie à la maison est très compliquée...jusqu'à mes 16 ans mon père me faisait du mal et ma mère ne disait rien, ma sœur aussi a déjà eut des coups (étranglement,...) comme moi mais ça s'est vite calmé de son côté car ma mère intervenait et ça chauffait pas mal... J'ai toujours trouvé ça injuste qu'elle l'a défendait et pas moi, mais bon à la longue je m'y suis fait :-( l'année passée j'en ai eut tellement marre de ces disputes, toutes ces critiques sur moi, j'étais dans une colère pas possible et j'ai donner un gros coup de pied dans ma garde robe en bois et elle s'est fissurée assez fortement :roll: les jours passaient et à chaque disputes à la maison je le refaisais pour évacuer ma colère mais avec mon poing droit ces fois là (je suis droitière) ... Mais après je trouvais que c'était pas assez j'avais besoin d'autre chose et j'ai prit un cutter et je me suis un peu charcuter le bras gauche... Mon copain l'a su, je lui ai dit au téléphone, je ne pouvais pas lui cacher, je ne lui cache rien autrement j'ai des remords... Il est triste pour moi, il a même pleurer en me demandant pourquoi j'avais fait ça, qu'il ne veut pas me perdre, il m'a fait promettre de ne plus recommencer... J'ai su tenir pendant quelques mois et quand ça n'allait pas je frappais seulement dans l'armoire...
Sauf qu'il y a 2 semaines j'ai replongé :cry: c'était plus fort que moi j'ai pas su me contrôler et j'ai tracer mes traits... Je l'ai dit 2 jours après à mon copain mais en face cette fois et il a regarder mon bras... J'avais tellement honte... Je lui avait promis et je savais que si je recommençais il me quitterait... J'avais peur mais il ne l'a pas fait, il dit qu'il m'aime trop mais qu'il me laisse une 3ème chance... Je pensais ne plus le refaire car je ne veux pas le perdre ! Mais voilà j'y arrive pas, j'en ai besoin. Quand mon chaton me griffe ça fait un peu le même effet donc je ne le fait pas mais les jours où je n'ai pas de griffes je reprend mon cutter... Je ne le dirai pas à mon copain, ça fait presque 15 mois de relation et j'ai pas envie que ça s'arrête là à cause de mes conneries... :larmes:
Personne ne le sais que je continue mais seul 3 amies et mon copain sont au courant que j'avais déjà fait ça. Je ne cache pas mes bras sinon ce serait trop marquant car je met toujours des t-shirts et tant que mes bras ne sont pas encore recouvert ça passe "c'est les griffes de mon chat" (en partie vrai)

Voilà j'avais besoin de m'exprimer... J'aurais besoin de conseils :help: si pas, merci d'avoir prit la peine de lire mon histoire "en gros" :salut:
Les personnes qui sont fort tristes à l'intérieur ont tendance à rire beaucoup, même sur des choses banales, et à faire rire les autres

Avatar de l’utilisateur
Laurent MB
Ancien modérateur
Messages : 3970
Inscription : Sam 22 Jan 2005, 20h38
Localisation : relocated

Re: J'ai replongé...

Messagepar Laurent MB » Dim 09 Nov 2014, 20h21

Bonjour Meghan

C'est une bonne chose que tu écrives ici.
La vie que tu décris à la maison est effectivement difficile. En termes clairs, ton père te maltraite physiquement, et ta mère te néglige émotionnellement. Avec un tel contexte familial, il est normal que tu ressentes beaucoup de colère, ou de tristesse..

Justement, que ressens-tu? Que ressens-tu comme émotion? Et que ressens-tu par rapport à ton environnement familial, comment le vois-tu?

Vis-tu toujours là? Y-a-t-il un moyen de t'en sortir? Est-ce que ca te parait envisageable d'en parler à quelqu'un (assistante sociale par exemple)?

L'AM est là pour gérer un trop plein, et dans ton cas ta vie explique pleinement le trop-plein. Ce que tu fais est "normal" face à ce que tu vis à la maison; tu n'as pas à avoir honte de ça. Tu essaies de gérer tes émotions comme tu peux, sans blesser personne d'autre.
Et pour le support, peux-tu en parler à ton copain? Pas de l'AM, mais de tes émotions, de ce que tu vis, comment tu te sens? Aussi, un psychologue pourrait aider; est-ce que tu penses que ce serait possible?

Beaucoup de questions, réponds à ce que tu veux. Prends soin de toi.
Chaque mort m'amoindrit; chaque sourire me grandit.

[Si je vous aide, remerciez-la].

Avatar de l’utilisateur
Meghan
Messages : 6
Inscription : Dim 02 Nov 2014, 15h28

Re: J'ai replongé...

Messagepar Meghan » Dim 09 Nov 2014, 21h27

Bonsoir et merci d'avoir prit la peine de me répondre :-)

Pour répondre à tes questions, ce que je ressens vis-à-vis d'eux effectivement c'est de la tristesse mais surtout beaucoup de colère... J'ai toujours voulu partir de chez moi, ma grany (ma grand-mère) m'a avoué qu'elle aurait aimé me garder auprès d'elle si elle n'était pas aussi âgée (elle a bientôt 82 ans) et on est très confidente appart pour mon AM... Mais partir je ne peux pas tant que je suis étudiante, je finis mes études puis je cherche un travail et là seulement je me prendrai un logement pour enfin partir de l'ambiance de chez moi... :well:

Mon copain connaît tout ce qui se passe avec mes parents il est bien sur là pour moi mais j'ai peur de l'étouffer à force de parler de mes problèmes :| et j'en parle à une amie que je ne vois presque jamais car elle habite loin mais elle me comprend, elle s'est déjà AM mais elle a réussi a s'en sortir du coup elle essaye de m'aider autant que possible... C'est bien la seule personne avec qui j'ose me confier en étant sur de ne pas être jugée...

Pour ce qui est de voir un psychologue je ne préfère pas car c'est payant et mes parents seront bien au courant, ils voudront savoir pourquoi et je n'ai aucune envie de leur en parler.
J'ai déjà été voir le pms et même la police quand j'avais 14 ans mais ça n'a rien changé...

Mon père ne m'a plus rien fait depuis l'année passée car je préfère l'éviter, une fois qu'il rentre bourré, je monte dans ma chambre pour éviter toute discution qui tournerait en dispute...

Je vais chez mon copain demain, j'ai peur qu'il remarque les traits sur mes bras... :pa: j'ai essayé de mettre du fond de teint pour voir mais ça n'a rien changé... J'ai peur qu'il me quitte pour ça :larmes:
Les personnes qui sont fort tristes à l'intérieur ont tendance à rire beaucoup, même sur des choses banales, et à faire rire les autres

Avatar de l’utilisateur
Shalimar
Messages : 445
Inscription : Ven 14 Août 2009, 01h23

Re: J'ai replongé...

Messagepar Shalimar » Dim 09 Nov 2014, 22h57

Bonsoir,

Je te souhaite déjà du courage!

En ce qui concerne ton copain, je peux comprendre cette impression d'étouffer la personne. Pour pouvoir parler et le libérer un peu de ce poids, tu peux tourner la conversation sur tes émotions et non sur ce qu'il s'est passé à l'extérieur, les problèmes etc.
Par exemple, au lieu de dire ce qu'il s'est passé chez toi en détail, tu peux simplement lui dire que tu n'es pas bien mais en restant vague dans le pourquoi, du genre "ça s'est encore mal passé à la maison". (je te dis ça car ça marche dans mon cas :-) ).

En ce qui concerne le psy, tu peux en consulter un dans ta fac ou si tu passes par un médecin, tu peux aller en CMP sans que personne ne le sache et sans que tu payes quelques chose (si tu es en France en tout cas).

Avatar de l’utilisateur
Meghan
Messages : 6
Inscription : Dim 02 Nov 2014, 15h28

Re: J'ai replongé...

Messagepar Meghan » Dim 09 Nov 2014, 23h16

Oui je vais essayer ton conseil, en tout cas j'espère quand même malgré tout qu'il ne le remarquera pas... Même si c'est dur de ne pas le voir :negatif:

Concernant le psy, je suis en Belgique mais on peut aussi avoir recours à un psychologue à l'école plus couramment nommé PMS (programme médico social) si je m'en souviens bien :euh: mais si j'y vais, mes amies d'école me demanderont le pourquoi du comment et la classe sera vite mise au courant, il y aura des rumeurs etc... Ce dont j'ai vraiment envie d'éviter car si une copine apprend ce que je fais, elle ira vite le répéter aux autres et elles vont se moquer et me rejeter comme elles l'ont fait à une fille de la classe de l'année passée dont j'étais la seule qui la comprenais... Malheureusement trop peu de personnes comprennent ce qu'on ressent :-(
Je n'ai qu'une seule amie avec qui me confier, mais au moins elle m'aide déjà à me sentir comprise donc à me sentir un peu mieux, j'ai été la pour elle quand elle le faisait, maintenant c'est elle qui m'aide :well:
Les personnes qui sont fort tristes à l'intérieur ont tendance à rire beaucoup, même sur des choses banales, et à faire rire les autres

Avatar de l’utilisateur
Yamael
Messages : 2142
Inscription : Sam 09 Sep 2006, 13h53

Re: J'ai replongé...

Messagepar Yamael » Dim 09 Nov 2014, 23h50

Il y a des tas de raisons de consulter le pms qui ne t'exposeraient pas (orientation scolaire, souci de santé divers...) Bref, tu n'es pas obligée de parler de ta situation aux curieux si tu n'en as pas envie.
I will swallow
If it will help my sea level go down
But I'll come back to haunt you if I drown

Avatar de l’utilisateur
Meghan
Messages : 6
Inscription : Dim 02 Nov 2014, 15h28

Re: J'ai replongé...

Messagepar Meghan » Lun 10 Nov 2014, 05h07

C'est vrai, mais je ne pense pas que je serai capable d'en parler, même si à la base je ne suis pas quelqu'un de timide, j'ose faire la folle devant des personnes inconnues :wou: etc... Mais en ce qui concerne l'AM je suis vraiment bloquée :-x
Les personnes qui sont fort tristes à l'intérieur ont tendance à rire beaucoup, même sur des choses banales, et à faire rire les autres

Avatar de l’utilisateur
Meghan
Messages : 6
Inscription : Dim 02 Nov 2014, 15h28

Re: J'ai replongé...

Messagepar Meghan » Jeu 13 Nov 2014, 19h01

J'ai été chez mon copain du lundi soir au mercredi matin et finalement il l'a vu. Il voulait que je retire mon pull, je ne voulais pas je lui disais que j'avais froid et il m'a dit qu'il allait me réchauffer avec un gros câlin :oops: du coup il l'a retiré lui même pendant que moi je stressais, j'arrivais plus à parler ni à bouger... Il a vu mes traits :facepalm:

Sa réaction : *regard furieux :evil: "Tu te mutiles encore ?!"
Moi : "C'est le chat banane" :-)
Il me fait confiance donc il m'a cru...
Lui : "Heureusement sinon t'aurais été voir ailleurs"

Je me suis sentie terriblement mal à ce moment là j'ai failli pleurer... Il m'a demandé si j'avais encore mal au cœur ou au ventre je lui ai dit que non ça allait c'est rien... Oui, j'ai des problèmes au niveau du cœur (crampes) chaque jour depuis 1 an environ...
Bref !
J'en ai parlé à mon amie à qui je lui confie tout et elle me dit qu'il ne vaut mieux pas que je lui dise la vérité cette fois si... Est-ce la meilleure solution ? Il le découvrira sûrement un jour vu que je lui ai donné mon chaton (mes parents n'en voulaient pas) donc il n'y aura plus d'excuse pour le chat et les traits augmenteront.... Je n'aurai plus d'excuse la prochaine fois... :-(
Les personnes qui sont fort tristes à l'intérieur ont tendance à rire beaucoup, même sur des choses banales, et à faire rire les autres

Avatar de l’utilisateur
Songerie
Messages : 934
Inscription : Dim 01 Juil 2012, 08h18

Re: J'ai replongé...

Messagepar Songerie » Dim 14 Déc 2014, 18h47

Etre capable d'avouer, c'est peut être accepter d'être aidé ...
Chaque grain de lumière, Pour un grand rayon de soleil.

Quando mi dicono ... " non sei normale" mi guardo attorno ... ci penso... tiro un sospir di sollievo e rispondo... E meno male !


Revenir vers « Principal »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

cron