Témoignage

Ici vous pouvez discuter de tout ce qui concerne directement l'automutilation, mais aussi de ce qui n'a pas sa place ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Sam 15 Août 2015, 09h56

Naëlle a écrit :Tu disais vouloir vivre. Être vivante.
Penses-tu pouvoir vivre sans ce corps physique, tangible, matériel ? N'aimes-tu aucune des sensations qu'il peut t'apporter ?


Bonjour,

Ce corps je le rejette depuis mes 17 ans. Là où j'ai accouché. Oui je veux être vivante. L'AM me fait me sentir vivante.
Alors non je ne peux pas vivre sans ce corps physique et en même temps je le rejette. En ce moment il n'est que lourdeur.
Je suis toujours déchirée entre les 2. Vivre et ne plus sentir mon corps, me faire du mal et me sentir vivante.

Je ne suis pas dans mon corps. Je n'arrive pas à l'habiter. Pourtant j'ai fait du travail sur moi-même mais avec le corps non, je n'y arrive pas. :-(
Aujourd'hui construit demain.

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Sam 15 Août 2015, 14h48

Je voudrais revenir à ce 8 Août.

Urgence, le SAMU vient me chercher. 2 entretiens avec les psychiatres cette nuit là et 2 entretiens le lendemain matin. J'ai enfin pu mettre des mots sur mes AM. Le pourquoi.

Je crois bien que je suis addict. Addict à la douleur. Cette douleur physique qui me fait me sentir vivante, cette douleur qui m'accroche à la vie, comme si ......Comme si quoi d'ailleurs ?

Je n'ai plus d'affectif. Je suis de marbre par rapport à cela. Mon seul grand bonheur c'est mon fils. Je n'aime plus qu'on me touche. Je flotte dans un monde parallèle.

Je me suis détruite durant des années. Là je veux m'en sortir. Mais sans l'AM je n'y arrive pas. C'est bête. Si je l'enlève je perds quelque chose. Et pourtant il faudrait que j'arrive à vivre sans, parce que ce n'est pas une vie.

Trop de choses ne vont pas en moi. J'espère la lumière chaque jour.
Aujourd'hui construit demain.

Avatar de l’utilisateur
Ysilne
Administrateur
Messages : 6251
Inscription : Mer 19 Mai 2004, 04h26
Contact :

Re: Témoignage

Messagepar Ysilne » Sam 15 Août 2015, 19h13

As-tu essayé des douleurs sans blessures, des alternatives à l'AM non destructrices ?
La douleur qui se tait n'en est que plus funeste.
RAC. Androm. III, 3.

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Sam 15 Août 2015, 22h10

Ysilne a écrit :As-tu essayé des douleurs sans blessures, des alternatives à l'AM non destructrices ?


Non. Il y avait toujours blessures même quand j'étais en couple et qu'on faisait l'amour. C'était destructeur. Je ne détaillerai pas bien sûr, mais voilà.

L'AM me procure une / des sensations que jamais je ne trouve ailleurs. C'est bien là le problème. Je suis dans une impasse à ce jour. La seule idée de retourner encore à l'hôpital me freine dans mes AM. C'est tout. Sinon non, s'il n'y avait pas le côté médical je plongerai.

( J'espère ne pas être H.C).
Aujourd'hui construit demain.

Avatar de l’utilisateur
Ysilne
Administrateur
Messages : 6251
Inscription : Mer 19 Mai 2004, 04h26
Contact :

Re: Témoignage

Messagepar Ysilne » Dim 16 Août 2015, 00h24

Pourquoi tu n'essaierais pas de te faire mal sans blessure ? Serrer un glaçon dans le poing, par exemple. Ca fait mal, et ça peut vraiment remplacer l'AM ponctuellement.
Si ce n'est pas la douleur que tu cherches par l'AM, alors essaie de comprendre en quoi ça t'aide pour déterminer comment obtenir le même résultat sans le côté médical.
La douleur qui se tait n'en est que plus funeste.
RAC. Androm. III, 3.

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Dim 16 Août 2015, 10h38

Quand je fais de l'AM je ne ressens presque rien comme douleur paradoxalement. C'est plus le fait de voir le sang qui me procure du plaisir. Ça peut paraitre stupide ou délirant.

Je suis devenue très résistante à la douleur de part mon parcours depuis petite.
C'est très difficile de savoir dans le fond ce que je recherche. Faut vraiment que je verbalise tout cela avec mon psychiatre. Les psychiatres se sont plus penchés sur ma schizophrénie que sur mes AM. Sauf que là, à l'heure actuelle s'est devenu un réel problème.

À ce jour je fais beaucoup de créations pour avancer dans la vie , me donner du plaisir sans me faire mal. Mais chaque soir ou presque j'ai envie de passer à l'acte.
Je veux toujours recommencer.

Je vois mon psychiatre bientôt. S'il juge que je dois être mise à l'abri en clinique, j'irai. Mais cette idée me fait froid dans le dos.
Aujourd'hui construit demain.

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Dim 16 Août 2015, 21h17

Je ne me suis jamais sentie à ma place durant ces 6 années passées. 6 ans que j'ai rechuté.
Même en journée je me sacrifiais, alors qu'ils étaient invités et moi toute seule à côté dans la salle de bain.

Non ce n'était pas ma place. Mais où est ma place ? J'essaye de la trouver maintenant. Seule toute seule.

J'étais encore dans le Sud de la France puis je suis retournée en Bretagne. La vie est elle chouette pourtant.
Je me suis je crois, perdue en chemin. Qui voudra de moi maintenant ? C'est bien la question que je me pose.
Aujourd'hui construit demain.

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Lun 17 Août 2015, 14h01

J'ai vu le Film Thirteen.

Je ne sais pas si quelqu'un ici l'a vu. Il traite de la vie d'une jeune adolescente qui se mutile. Je n'ai pas tout aimé mais je trouve cela bien que l'on puisse le montrer au cinéma.

Pour ma part, comme je suis dans l'écriture, j'ai commencé un petit livre / témoignage sur mon parcours sur l'automutilation. Écrire pour guérir et pour apporter aux autres.

Je sais qu'il existe des livres sur le sujet mais je ne sais pas lesquels sont vraiment intéressants.

Si vous avez des avis, merci.
Aujourd'hui construit demain.

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Jeu 20 Août 2015, 13h24

Moins envie d'AM en ce moment.
Je ne fais que dormir. Je suis épuisée physiquement.

Je perds du poids. Je me sens mieux dans ma peau. Je me suis fixé un poids.
Quand je prends du poids j'ai envie de me faire du mal. Je ne supporte pas mon corps.

Je n'ai jamais compris pourquoi les médecins se basaient sur l'IMC. L'important c'est de se sentir bien dans son corps il me semble.
J'ai de la chance que les neuroleptiques ne me fassent pas grossir.

Mes bras sont laids et il n'y a plus vraiment de place pour l'AM. Des fois je pense à d'autres parties du corps. Mais ce n'est pas sain.
Aujourd'hui construit demain.

Dest_in
Messages : 982
Inscription : Lun 07 Oct 2013, 00h10
Localisation : Petite Sibérie

Re: Témoignage

Messagepar Dest_in » Jeu 20 Août 2015, 16h59

:well: parce que l'IMC est quand même utile. Toi tu te sens bien, mais ton corps a quand me besoin d'un certain taux de graisse pour fonctionner...
Les sensations de froid, les aménorrhées, la fatigue.... Ça ce n'est que pour la graisse, il y a aussi le calcium et plein d'autres nutriments.

L'IMC peut varier d'une personne à l'autre parce que chaque métabolisme est différent. Mais il faut bien un indicateur. C'est un signal qui permet de regarder plus loin.
Je suis né demain, aujourd'hui je vis, hier m'a tué - Parviz Owsia

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Jeu 20 Août 2015, 19h00

On m'a dit que priver son corps de nourriture était une autre façon de se faire du mal. Quand je ne mange pas pendant plusieurs jours c'est comme si j'étais sous adrénaline.

L'IMC, j'entends que ce soit un indicateur. Mais je refuse qu'on me force à manger sous prétexte que mon IMC est bas voir très bas.
À la clinique on me forçait à manger sinon je n'avais pas le droit de sortir. :well:
Aujourd'hui construit demain.

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Sam 22 Août 2015, 12h18

ATT TCA





Je fais un jeun. Je ne supporte plus mon poids et ai envie de me faire du mal.

Je voudrais effacer mes cicatrices pour pouvoir en refaire d'autres. Mais c'est impossible.
Aujourd'hui construit demain.

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Mar 25 Août 2015, 15h05

J'aimerais m'en sortir.
Ne plus survivre. Mais vivre.

Je dois m'en donner les moyens.
Aujourd'hui construit demain.

Avatar de l’utilisateur
MissyF
Messages : 448
Inscription : Jeu 30 Juil 2015, 16h27

Re: Témoignage

Messagepar MissyF » Jeu 03 Sep 2015, 13h28

Je suis la plus heureuse des femmes à ce jour.

J'ai rencontré un homme qui m'accepte avec mes mutilations et ma schizophrénie.
C'est dur bien sûr pour lui mais il m'aime.

Et je l'aime.

Voilà, je voulais vous faire partager mon bonheur.
Aujourd'hui construit demain.

Avatar de l’utilisateur
Songerie
Messages : 934
Inscription : Dim 01 Juil 2012, 08h18

Re: Témoignage

Messagepar Songerie » Jeu 03 Sep 2015, 13h44

:-)
Chaque grain de lumière, Pour un grand rayon de soleil.

Quando mi dicono ... " non sei normale" mi guardo attorno ... ci penso... tiro un sospir di sollievo e rispondo... E meno male !


Revenir vers « Principal »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron